Press "Enter" to skip to content

Bâteau humanitaire Mercyships au Cameroun – Bilan

A deux semaines du départ du navire-hôpital américain qui a été invité au Cameroun par le couple Présidentiel, l’heure est au bilan. Surtout après la cérémonie d’aurevoir qu’a présidée le ministre de la santé publique André Mama Fouda.

2468 patients parmi lesquels 350 enfants ont bénéficié des chirurgies orthopédiques, maxillo faciale, plastiques, ophtalmologiques, et fustilo obstétricales.10318 patients ont reçu des soins dentaires, et plus de 24401 ont été consultés par des ophtalmologistes. 84 personnels sont restés en état de veille par rapport aux soins en ortho rhino laryngologie, soins intensifs et brûlures.  1432 médecins Camerounais ont été formés en traumatologie, gestion de la douleur et agriculture nutritionnelle. C’est le bilan qui ressort du séjour du bateau Mercy Ships qui a accosté au port autonome de Douala le 16 mai 2017. Répondant ainsi à l’invitation du couple Camerounais, Paul et Chantal Biya. Le Bateau Américain qui avait pour mission effectué des soins relatifs aux maladies rares dans notre pays, semble ainsi avoir rempli sa copie. A la satisfaction du couple cité plus haut,  ainsi que du gouvernement Camerounais, dont le ministre de la santé publique a présidé la cérémonie d’aurevoir au bateau le 09 mai dernier. « Vous avez redonné vie à de nombreux Camerounais »  a précisé André Mama Fouda au cours de cette cérémonie.

 

Merci au Chef de l’Etat

Ce navire bateau quitte les berges du Wouri en début du mois de juin.Non sans susciter des émotions dans les rangs de tous ceux qui n’ont pas pu bénéficier des soins de la part des médecins de ce bateau. Or, ils étaient tous spécialisés dans les maladies rares et ont maitrisé plusieurs cas. Ce qui fait qu’ils sont plusieurs en effet, qui espèrent que de telles missions seront permanentes au Cameroun, pour permettre aux Compatriotes de se soigner, surtout que tout était gratuit. Un espoir partagé par l’ensemble des observateurs de la scène sanitaire nationale. Ils  pensent qu’en attendant que le plateau technique de nos hôpitaux de référence soit relevé et permettent que certains maladies soient prises en charge au Cameroun, les missions comme celles-là peuvent parer au plus pressé. En tout cas, plusieurs pathologies rares ont été prises en charge. Plusieurs Camerounais  ont retrouvé du sourire. De quoi encourager le couple présidentiel.  Nul doute que le président de la république Paul Biya mette en place une stratégie qui permette d’ici les prochains jours de doter les centres de santé du matériel hospitalier de pointe. Car, on sait que le souci du Chef de l’Etat a toujours été de veiller sur le bien-être de ses compatriotes, à travers une politique de santé qui intègre même ceux-qui sont basés dans les zones rurales et qui n’ont pas pu accéder à Mercy Ships. Le combat sans merci que le ministère de la santé publique ne cesse de livrer contre le palu participe de cette volonté du Chef de l’Etat. De quoi lui dire une seule chose : « un seul mot, continuez ».

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *